Sacré de Birmanie

Le sacré de Birmanie

Des origines sacrément légendaires...

 

HISTOIRE DU SACRÉ DE BIRMANIE

 

Au Chat Sacré de Birmanie est associée une des plus extraordinaires légendes du panthéon félin! Une légende birmane du XVIIIième  siècle selon laquelle un chat blanc nommé Sinh, fidèle compagnon du grand Lama aurait, lors de l’attaque du temple par des ennemis, assisté à la mort de son maître.


Alarmé par l’état du grand prêtre agonisant, il prit les pouvoirs magiques de la déesse; ses yeux devinrent bleu azur, son pelage doré, tandis que le bout de ses pattes devint d’un blanc éclatant, symbole de pureté et sauva le temple de ses assaillants, puis inconsolable d’avoir perdu son maître, mourut à son tour.

Selon des versions plus réalistes...

La race a des origines encore peu connues. Pour certains, au début du XXième siècle, des voyageurs auraient ramené ces chats de Birmanie en France. Pour d’autres, un couple de chats aurait été dérobé dans le courant des années 1920 dans le fameux temple de Lao Tseu et ramené en France par bateau. Le mâle serait mort au cours de la traversée mais la femelle, Sita, qui avait été saillie, aurait eu des chatons dont une femelle, "Poupée", qui serait l'ancêtre de cette race en France.

 

Cocorico !

Selon des sources nettement plus crédibles, le Chat Sacré est né d'un mariage entre Siamois etPersan, l'un donnant la couleur, l'autre le poil. Vers 1923-24, le Sacré — qui, à l'époque est nommé tout simplement Birman —, aurait été "travaillé" par des éleveurs du sud de la France.

À cette époque, on rencontrait beaucoup de Siamois gantés. Après union avec des Persans, ils ont donné naissance à des chats à poil mi-long, gantés avec des points. Le Birman serait donc un chat français !

La race est officiellement reconnue en 1926 par la F.I.F.E. En 1950,  le Birman devint Chat Sacré de Birmanie pour éviter de le confondre avec leBurmese (qui signifie… Birman, en Anglais).

 

 

CARACTÈRE ET COMPORTEMENT DU SACRÉ DE BIRMANIE

 

Le sacré de Birmanie est un chat calme, assez réservé (on l’entend peu), tolérant et doux. Il aime la tranquillité et n’aime guère évoluer dans un environnement tumultueux qui le perturbe. Il aime le contact avec les humains, mais également les promenades en solitaire. Il est souvent “pot-de-colle” avec ses maîtres et il a tendance à être le chat d'une seule personne, qu’il choisit selon des critères qui lui sont propres, avec qui il entretient une relation privilégiée. 
Il s'entend bien avec les autres chats et même avec les chiens à condition que ceux ci soient calmes et respectueux de sa quiétude.

 

COULEURS DU SACRÉ DE BIRMANIE

 

La couleur doit être très homogène et aussi contrastée que possible avec les points colorés. Ses yeux sont bleus, sa robe peut être seal point, blue point, chocolate point, lilac point, red point, cream point, tortie point, tabby point ou tortie tabby point.
Le blanc du gantage, doit s'étendre à tous les doigts et s'arrêter à la jonction du pied et de la patte. Sur les postérieurs, le blanc remonte en éperons.

 

 

ENTRETIEN  DU SACRÉ DE BIRMANIE

 

Le Birman a un poil mi-long et son entretien est particulièrement simple. Un brossage hebdomadaire avec une brosse un peu raide est suffisant (pas de peigne en métal car il pourrait endommager le sous-poil. En revanche, pendant la période de mue, il convient de le brosser quotidiennement.

Somewhere over the Rainbow - Israel IZ Kamakawiwo
00:00 / 00:00